Catégorie : Interavia

INTERAVIA – Juillet 1964 – Un nouveau Concorde prend forme

Le numéro de juin 1964 « d’Interavia” contenait un bref article intitulé le ”Concorde » redessiné et dans lequel figuraient les récentes modifications apportées à la structure de l’appareil, annoncées par les représentants de la British Aircraft Corporation, de Sud Aviation, de Bristol Siddeley Engines et de la SNECMA lors du Comité Technique de l’IATA réuni à Beyrouth le 6 mai dernier. Nous donnons ci-après le texte des communiqués qu’ont fait paraître respectivement les constructeurs de la cellule et des moteurs pour annoncer les modifications apportées au projet initial. Au moment d’entrer dans la phase active de construction des prototypes de l’avion…


INTERAVIA – Juin 1964 Y a-t-il du nouveau dans le programme SST américain

Le programme de mise au point de l’avion de transport supersonique américain étant suspendu jusqu’aux élections présidentielles, on pourrait penser que l’Europe prendrait tête dans ce domaine de l’industrie aéronautique. Les Etats-Unis dominent le marchés des avions commerciaux depuis trente ans et il paraît impensable qu’ils puissent céder leur place aussi facilement. Les raisons de cette décision ne sont pas très claires. L’administrateur de la FAA, M. Halaby, a toujours été un partisan enthousiaste du programme SST et MM. Black et Osborne, dans leur rapport adressé au Président, suggéraient certaines modifications mais recommandaient chaleureusement la poursuite d’un programme qu’ils considèrent…


INTERAVIA – Juin 1964 – Point de vue

Y a-t-il du nouveau dans le programme SST américain Le programme de mise au point de l’avion de transport supersonique américain étant suspendu jusqu’aux élections présidentielles, on pourrait penser que l’Europe prendrait tête dans ce domaine de l’industrie aéronautique. Les Etats-Unis dominent le marchés des avions commerciaux depuis trente ans et il paraît impensable qu’ils puissent céder leur place aussi facilement. Les raisons de cette décision ne sont pas très claires. L’administrateur de la FAA, M. Halaby, a toujours été un partisan enthousiaste du programme SST et MM. Black et Osborne, dans leur rapport adressé au Président, suggéraient certaines modifications…


INTERAVIA – Juin 1964 – Le courrier supersonique américain bute sur de nouveaux obstacles

Depuis la publication dans Interavia 3/1964 du compte-rendu des activités de la FAA et de l’industrie aéronautique américaine dans le domaine du transport supersonique, la solution s’est modifiée en bien des points. Il apparaît maintenant qu’aucune décision définitive au sujet du courrier supersonique dans son ensemble n’interviendra avant les élections présidentielles de novembre. Le rapport par l’ancien président de la Banque mondiale, M. Eugène R. Black, et l’ancien président de l’Olin Mathieson Chemical Co, M. Stanley D. J. Osborne, qui avaient été chargés par le Président Kennedy d’étudier le programme de l’avion supersonique et de présenter leurs conclusions sur celui-ci…


INTERAVIA – Juin 1964 – Le Concorde redessiné

Le Concorde redessiné L’avion supersonique franco-britannique Concorde a fait l’objet de discussions devant le Comité Technique de l’IATA réuni en session le 6 mai 1964 à Beyrouth. Les représentants de la British Aircraft Corporation et de Sud-Aviation ont parlé des modifications apportées à l’appareil et des progrès enregistrés sur la charge marchande et la distance franchissable. Le nouveau Concorde devrait normalement intéresser un plus grand nombre de compagnies aériennes, en particulier celles dont les lignes transatlantiques n’ont toujours pas pour point de départ Londres ou Paris. Les principales modifications apportées à l’appareil sont les suivantes : L’envergure et la profondeur…


INTERAVIA – Octobre 1963 Le transport supersonique sera-t-il compatible avec la sécurité des passagers ?

Article de J. MAKOWSKI de Garrett Corporation à Los Angeles La mise en service des premiers chemins de fer suscita un tollé général dans les milieux scientifiques. Les savants décrétèrent “ex cathedra” que l’organisme humain ne saurait supporter des vitesses supérieures à 60 km/h et que d’ailleurs, ces vitesses démesurées provoqueraient des catastrophes épouvantables. Arago lui-même promettait aux imprudents voyageurs des fluxions de poitrine, des pleurésies, des catarrhes (discours à la Chambre des Députés, le 14 juin 1836) et assurait en 1838 que les transports en wagons auraient pour résultat d’efféminer les troupes ! Nous assistons à la même levée de…


INTERAVIA – Octobre 1963 Le Supersonique, entreprise antidémocratique

Article de DEMOPHILOS En Europe comme aux Etats-Unis, les constructeurs s’emploient ou se préparent à réaliser les prototypes de l’avion commercial supersonique et, de leur côté, les compagnies aériennes – dont certaines ont déjà même passé des commandes – se préparent à la venue de cet avion de ligne d’un type tout à fait nouveau, il faut bien le reconnaître. Sans aucun doute, nous sommes à l’aube du transport commercial supersonique mais, on le sait, les opinions sont encore très partagées sur l’utilité d’un tel appareil et sur la date de sa mise en service. L’auteur de l’article ci-après, très…


INTERAVIA – Août 1963 Où en est le programme Concorde ?

Comme on pouvait s’y attendre, l’avion commercial supersonique Franco-britannique “Concorde” a été au Salon de Paris la vedette des stands de Sud-Aviation et de la British Aircraft Corporation. Ce vif intérêt s’expliquait d’autant plus d’ailleurs que, quelques jours avant l’inauguration du Salon, une compagnie aérienne américaine avait commandé six appareils. Cette décision, on le sait, a suscité de nombreux commentaires. Il est inutile pour le moment de se demander si les motifs qui ont inspiré Juan T. Trippe, président de Pan American Airways, ont été essentiellement d’ordre politique dans le but de forcer l’administration Kennedy à repenser la question d’un…


INTERAVIA – Juillet 1963 Juan TRIPP (Pan American Airways) et le Concorde

L’éclat et le retentissement du Salon de Paris ont quelque peu éclipsé un des évènements les plus significatifs de l’histoire de l’aviation civile de ces dernières années. Le 4 juin, Juan Trippe, Président des Pan American Airways, annonçait que sa compagnie venait de signer un contrat avec Sud-Aviation/BAC pour l’achat de six avions civils supersonique Concorde. Ainsi, les Pan American Airways ont pris la décision d’acheter des avions à l’étranger mais, de plus, c’est la première fois qu’une compagnie aérienne annonce sans équivoque qu’elle a l’intention de mettre des avions supersoniques en service. Il est évident que les constructeurs américains…


INTERAVIA – Juin 1963 Salon de l’Aéronautique et de l’Espace

25ème Salon de l’Aéronautique et de l’Espace – Paris–Le Bourget Sous le signe de la “Concorde” Il y a deux ans, à l’occasion du Salon de 1961, Sud-Aviation avait exposé à son stand une maquette qui avait suscité de nombreux commentaires ; il s’agissait d’un premier projet d’avion de transport commercial supersonique désigné Super Caravelle et à l’étude duquel avait également participé la G.A.M.D. Les visiteurs du 25ème Salon de Paris, verront cette année au stand de Sud-Aviation une maquette différente que celle qui avait été exposée en 1961, bien qu’elle corresponde toujours à un avion de transport supersonique. Entre la…