Catégorie : Les dossiers de presse

AEROBUZZ – Un démonstrateur supersonique silencieux pour la NASA

LOCKHEED-MARTIN-LOW-BOOM FLIGHT DEMONSTRATOR-NASA-QUESST-SUPERSONIQUE-X-PLANE Lockheed Martin a annoncé, le 3 avril 2018, que la NASA a confié à son département Skunk Works la réalisation d’un démonstrateur de vol supersonique de grande échelle. L’objectif est de développer à terme un appareil le plus silencieux possible, dédié au transport de passagers. Le premier vol est attendu pour 2021.     Fruit du travail conjoint de la NASA et de Lockheed Martin depuis près d’une décennie, le Low-Boom Flight Demonstrator permettra de diminuer l’impact sonore du passage en vol supersonique © NASA / Lockheed Martin Le Low-Boom Flight Demonstrator de la NASA s’intègre dans…


Air & Cosmos rend hommage à Jean-Marie Riche

Jean-Marie Riche est au premier plan. Derrière lui, Pierre Sparaco. © Famille Riche Jean-Marie Riche s’est éteint le 18 mars 2018 à l’âge de 97 ans. Une disparition qui ne peut laisser Air & Cosmos indifférent puisqu’il en fut l’éminent fondateur. Le magazine est né en mars 1963 sous son impulsion mais aussi celles d’Albert Ducrocq et de Jacques Morisset. ”Au début des années soixante, alors que l’industrie aérospatiale était en pleine renaissance, le manque d’un journal d’information – en langue française – sur ce secteur était ressenti dans toute la profession », écrivait Jean-Marie Riche à l’occasion du 50ème anniversaire de la création d’Air &…


AEROBUZZ Décès de Jean-Marie Riche

Jean-Marie Riche, ancien résistant et journaliste aéronautique, fondateur du magazine Air & Cosmos, est décédé dimanche à l’âge de 97 ans. Il était également le cofondateur de l’Association des journalistes professionnels de l’aéronautique et de l’espace (AJPAE). Né le 15 mars 1921, Jean-Marie Riche a débuté sa carrière au journal La Vie des Transports dès 1945, avant de rejoindre le quotidien Combat en 1950, où il était en charge des transports, notamment ferroviaires et fluviaux, prédominants à l’époque. Il a ensuite travaillé à L’Equipe puis s’est entièrement consacré à l’aéronautique dès 1960 au sein des magazines Aviation Magazine et Les Ailes. Egalement chroniqueur…


AEROBUZZ La réponse à ceux qui veulent savoir comment vole un avion

L’ISAE-SUPAERO lance une nouvelle édition de son cours en ligne gratuit et ouvert à tous (MOOC Avion) qui débutera le lundi 30 avril 2018. L’occasion pour tous les passionnés d’aviation et d’aéronautique de comprendre précisément « Comment vole un avion » ! Véritable moyen de partage du savoir-faire et de l’expertise de l’Institut, la formation en ligne « MOOC Avion » permet de sensibiliser le grand public au domaine aéronautique et de susciter des vocations. Ce cours entièrement gratuit complète la gamme de formations de haut niveau proposée par l’ISAE-SUPAERO. Alliant pédagogie et rigueur scientifique, ce cours aborde la mécanique du vol et l’aérodynamique à…


Poutine encourage une version civile du supersonique Tupolev Tu-160

AEROBBUZ – Publié le 7 février 2018 Transport Aérien Poutine encourage une version civile du supersonique Tupolev Tu-160 Au cours de sa visite de l’usine United Aircraft Corporation de Kazan où il a assisté à la présentation de la version modernisée du bombardier supersonique Tu-160M, le président russe Vladimir Poutine a suggéré l’étude d’une version civile. L’avionneur UAC a quant à lui confirmé qu’il travaille sur un projet d’avion commercial supersonique. La version modernisée du Tu-160M a fait son premier vol en 2014. Un nouvel exemplaire de test, baptisé du nom d’un général russe « Pyotr Deynekin, » a rejoint la flotte des…


Air & Cosmos – 1er Mai 1965 : 90% des équipements de Concorde seront français ou britannique

L’étude et le fabrication des équipements et systèmes de Concorde sont des facteurs déterminants de la qualité de l’appareil : de toute évidence, la réalisation d’un avion aussi avancé techniquement que peut l’être le futur transport supersonique franco-britannique exige en effet qu’il bénéficie des meilleurs équipements disponibles lors de sa mise en service, à ce correctif près qu’il ne s’agit pas tellement d’innover, mais d’utiliser au mieux des techniques connues : Concorde est en effet un avion commercial et les utilisateurs doivent pouvoir compter sur un appareil absolument au point dans tous les domaines. Comme le choix de la vitesse de croisière,…


Air & Cosmos – 6 Mars 1965 : Concorde volera dans 3 ans

Concorde volera dans trois ans exactement. Les délégués des 93 compagnies de l’IATA qui ont visité les usines de Sud-Aviation à Toulouse ont constaté que la fabrication des prototypes était effectivement commencée. Le premier vol du prototype est prévu pour le début de 1968. Le 02 volera quelques mois plus tard, les avions de présérie en 1969 et le premier avion de série au début de 1970. Dans les deux vastes bâtiments construits spécialement pour Concorde, ils ont d’ailleurs pu imaginer la taille de l’avion prévu pour transporter 120 personnes sur l’étape transatlantique. Comme l’avait souligné M. François Ragot, l’ingénieur…


Science & Vie – Février 1965 : Pourquoi avons-nous besoin des Anglais ?

Quand l’Olympus décide…. Concorde : pourquoi avons-nous besoin des Anglais. Article de Jacques MORISSET En passionnant l’opinion, l’affaire Concorde a brusquement révélé au public français l’importance et les dimensions du programme franco-britannique de réalisation d’un avion de transport supersonique : son importance, d’abord, par les polémiques sur le coût des investissements nécessaires ; ses dimensions ensuite, puisque son éventuelle remise en cause a soulevé une vague d’indignation dans les milieux aéronautiques des deux pays. Mais, de ce côté de la Manche, le réflexe le plus courant fut de s’étonner de notre carence en matière de turboréacteurs ; nombreux furent ceux, en effet (et même,…


Air & Cosmos – 30 Janvier 1965 : Les crédits de développement de CONCORDE

Le rapport sur les budgets civils  britanniques (Civil Appropriation Accounts) révèle que,  pour les exercices 1961-1962 à 1963-1964, les dépenses engagées par la Royal Aircraft Establishment de Farnborough en liaison avec le programme Concorde ont dépassé les prévisions dans les conditions suivantes : Exercice 1961-1962 : 197.000 Livres, soit 68% de plus que prévu, 1962-1963 : 289.000 Livres, soit 63% de plus que prévu, 1963-1965 : 337.000 Livres, soit 28% de dépassement. Pour la période de 1961-1962 à 1970-1971, il est prévu de dépenser pour les travaux d’études et de développement sur les avions de transport supersoniques : au RAE de Farnborough : 12,9 millions de…


Aviation Magazine – 15 Octobre 1964 – L’avion commercial supersonique

La vingtième assemblée annuelle de l’IATA s’est tenue récemment à Bogota (Colombie). Les délégués de 93 compagnies aériennes – puisque la Libane International Airways et la compagnie canadienne Eastern Provintial viennent d’être agrées – y étaient les hôtes de la Aerovias Nacionales de Colombia, plus connue sous le nom d’Avianca. Sous la présidence de M. Gregorio Obregon, d’Avianca, qui a été appelé au poste de chairman pour un an, le Comité exécutif a accompli un excellent travail dont les fruits seront incontestablement bénéfiques pour l’avenir du transport aérien international. Incidences. La matinée du 15 septembre avait notamment été réservée à…