Catégorie : Les dossiers de presse

Poutine encourage une version civile du supersonique Tupolev Tu-160

AEROBBUZ – Publié le 7 février 2018 Transport Aérien Poutine encourage une version civile du supersonique Tupolev Tu-160 Au cours de sa visite de l’usine United Aircraft Corporation de Kazan où il a assisté à la présentation de la version modernisée du bombardier supersonique Tu-160M, le président russe Vladimir Poutine a suggéré l’étude d’une version civile. L’avionneur UAC a quant à lui confirmé qu’il travaille sur un projet d’avion commercial supersonique. La version modernisée du Tu-160M a fait son premier vol en 2014. Un nouvel exemplaire de test, baptisé du nom d’un général russe « Pyotr Deynekin, » a rejoint la flotte des…


Sciences & Avenir – Novembre 1968 : Concorde : les responsables s’expliquent

Sciences et Avenir a rencontré Henri Ziegler, Président Directeur Général de Sud-Aviation et Lucien Servanty, Directeur d’études “Avion » à Sud Aviation Une interview de Lucien Servanty Directeur d’études “Avion » à Sud Aviation par Jacques MORISSET et François de CLOSETS – Vous avez beaucoup hésité avant de vous fixer sur le type d’avion qu’est Concorde. Comment en êtes-vous venu à ce choix ? Il y a d’abord fallu définir le type qui convenait : – Réacteur à flux direct avec ou sans post combustion. – Réacteur à double flux, etc. – Envisageait-on à l’époque l’utilisation d’un moteur français ? Les moteurs…


Sciences & Avenir – Novembre 1968 : Comment Concorde apprend à voler

Article de Jacques MORISSET Concorde est terminé, il doit apprendre à voler. Sept prototypes, en plus de 4000 heures de vol, fixeront définitivement les 3000 paramètres dont dépendra la réussite du premier avion commercial supersonique. Le premier vol de Concorde 001 c’est-à-dire du prototype assemblé à Toulouse chez Sud Aviation sera un évènement spectaculaire et chatouillant agréablement l’amour-propre national ; pour les Toulousains, pour le grand public, ce premier vol aura une signification évidente : le premier avion de transport supersonique à prendre l’air matérialisera en effet un énorme effort d’études, de recherches, et de construction, et le retard constaté…


Diagrammes du Monde – Novembre 1968 : Pourquoi Concorde ?

Article de Jacques MORISSET Chapitre I : Pourquoi Concorde ? Selon le point de vue, la réponse différera. Pour le profane, l’opération « Concorde” a commencé le 29 novembre 1962, lorsque les gouvernements français et britanniques signèrent l’accord qui prévoyait l’étude et la construction en commun d’un avion de transport supersonique, capable de transporter une centaine de passagers sur l’Atlantique Nord, à une vitesse dépassant Mach 2. L’idée était en l’air depuis déjà quelques années, et cette nouvelle ne fut pas à proprement parler une révélation ! Depuis dix-huit mois, Sud-Aviation et la British Aircraft Corporation s’étaient progressivement mis d’accord sue…


Air & Cosmos – 2 Novembre 1968 : Préparation des essais de vibrations en vol de Concorde

Au cours du mois de septembre, un matériel original d’essais de vibration en vol a été mis en place dans le prototype 001 de Concorde, à l’usine de Sud Aviation de Toulouse ; cet équipement a été spécialement conçu par l’ONERA pour cet avion, et fabriqué par la Société Prodera. L’ONERA consacre depuis vingt ans une part importante de son activité la mise au point de méthodes et de matériels appropriés ; ceux-ci sont maintenant fabriqués industriellement sous licence et exportés largement dans de nombreux pays. Les essais eux-mêmes, longtemps effectués exclusivement par l’équipe spécialisée de l’Office, sont exécutés maintenant…


Air & Cosmos – 7 Septembre 1968 : Concorde à quelques semaines du premier vol

Article de Jacques MORISSET Le mois d’août a été très encourageant en ce qui concerne le développement du programme Concorde. Le mois de juillet avait déjà vu se dérouler, entre autres, les essais préliminaires de fonctionnement du train principal dans le hangar de Saint Martin du Touch, et la mise en place des quatre moteurs de vol Olympus 593 B au standard C.S 1 de 13,8 tonnes de poussée statique, réchauffe en fonctionnement L’appareil se rend sur l’aire de point fixe : on remarque (sur la dérive) les bandes de protection contre l’ambiance sonore. Du 2 au 5 août, l’appareil…


Air & Cosmos – 15 Juin 1968 : Concorde : le retard reste limité

La reprise du travail chez Sud Aviation et en particulier à Toulouse (10 juin) où se trouve le prototype 001 de Concorde lève l’hypothèque de l’ordre de vol des deux prototypes. Contrairement à ce qu’a prétendu à plusieurs reprises la presse britannique, il n’est pas question d’avantager le prototype 002 en finition à Filton, par exemple en lui livrant en priorité les derniers équipements nécessaires. En réalité, l’avance du prototype 001 sur le prototype 002 était nettement supérieure à la durée de la grève et rien ne pouvait donc justifier une telle décision, qui n’aurait d’ailleurs pu être prise que…


Air & Cosmos – Mai 1968 : Concorde à Toulouse et à Filton

Derrière celle des prototypes, la construction des avions de présérie et de la cellule d’essais statiques atteint maintenant le stade de l’assemblage des ensembles, qui commence sur les deux chaines de Toulouse et de Filton. Ci-dessous : Concorde 001 photographié à Toulouse, il y a huit semaines, lors de sa présentation au silencieux. Par rapport aux deux prototypes (001 et 002), des modifications ont été apportées au dessin de ces avions, dont le fuselage a été allongé et la cabine agrandie, et qui bénéficient d’un certain nombre d’améliorations ayant trait à l’aérodynamique, à l’installation de la pointe avant, à la…


Air & Cosmos – 11 Mai 1968 : Concorde pourrait voler en septembre

Le 1er mai 1968, Sir George Ewards, Président Général du Comité Directeur Concorde (avion) et Directeur Général de la British Aircraft Corporation, a prononcé à New York, devant les membres de la ”Society of Automotive Engineers », une conférence au cours de laquelle il a déclaré en substance à propos du premier vol de Concorde : Lorsque j’ai pris la parole l’an dernier devant l’Aéroclub de Washington, j’ai fait allusion aux critiques injustifiées qui nous ont été faites et qui avaient pour origine la trop grande publicité faite autour de la date du premier vol. J’avais alors prédit que l’échéance de…


Sciences & Mécaniques – Avril 1968 : Vous pourrez bientôt franchir vous-même le mur du son

Ce sera bientôt. Le premier avion supersonique conçu pour transporter des passagers fera son premier vol cette année. Voici comment a été construit l’avion franco-britannique Concorde, comment il va voler et ce qui vous attend lorsque vous ferez votre premier vol à 2300 km/h. Vous déjeunez tranquillement à l’aéroport de Londres en attendant le départ de votre avion. Puis, on vous embarque dans un avion long et fuselé. Vous bouclez votre ceinture de sécurité. Un quart d’heure après le décollage, après avoir franchi 250 km, nous franchissons le mur du son sans même nous en apercevoir. Comme le bruit du…