Catégorie : Les dossiers de presse

Aerobuzz – 26 Février 2019 : Concorde, avion de meeting aérien

Article de Philippe CHETAIL Philippe Chetail, collaborateur à l’organisation de plusieurs centaines de meetings aériens, a mis en scène Concorde à plusieurs reprises dans les années […] Il fut un temps où tout était simple ! Enfin bien plus simple que cela ne l’est aujourd’hui… La sûreté en meeting aérien n’était pas ce qu’elle est devenue et les présentations en vol n’étaient pas appréhendées par l’administration avec le même regard qu’en 2019. Nous étions au début des années 80, et çà c’était avant ! Bien avant un funeste 26 juin 1988 où tout a basculé du côté de Mulhouse, sur…


Le Journal de l’Aviation : 50 ans après son premier vol, Concorde fascine toujours autant

Article de Romain GUILLOT C’était il y a cinquante ans. Après un petit report de quelques jours, le Concorde 001 décollait pour la première fois le 2 mars 1969 de Toulouse avec à son bord André Turcat, Jacques Guignard, Michel Rétif et Henri Perrier. Le premier vol du ”gros oiseau » allait durablement marquer l’histoire de l’aéronautique française et britannique, mais pas seulement. Car même si seulement 20 exemplaires furent produits au total, en comptabilisant les quatre prototypes et les deux avions de présérie, Concorde reste assurément l’avion de ligne qui fascine le plus, grâce à ses performances toujours inégalées d’une…


Aerobuzz – 25 Février 2019 : Par-dessus l’épaule d’un OMN de Concorde

Article de Frédéric LERT Pour les journalistes, tous les prétextes étaient bons pour essayer de décrocher un vol à bord d’un Concorde d’Air France. Frédéric Lert, jamais en manque d’imagination, a tiré le gros lot. A l’occasion du cinquantième anniversaire du 1er vol de Concorde, le 2 mars 1969, les journalistes d’Aerobuzz.fr se souviennent. A bord de Concorde à Mach 2.02, le rôle de l’Officier Mécanicien Navigant était vital, notamment dans la gestion du centre de gravité à l’aide de transfert de carburant. © Musée Air France C’était un temps pourtant pas si lointain où les choses étaient encore (relativement)…


Aerobuzz – 25 Février 2019 : Le son du Concorde

Article de Guillaume FRANCOIS Le son du Concorde Trop jeune pour se souvenir d’avoir vu voler Concorde, Guillaume François a pu néanmoins approcher le mythe, plus tard. A l’occasion du cinquantième anniversaire du 1er vol de Concorde, le 2 mars 1969, les journalistes d’Aerobuzz.fr se souviennent. Mon premier souvenir de Concorde n’en est en fait pas un. Juin 1988, meeting aérien à Saint-André-de-l’Eure. Au programme, courses aériennes autour de pylônes, présentations d’avions anciens, voltige aérienne et… trois passages « basse hauteur” du Concorde au-dessus de la piste. J’avais six ans. Je ne me souviens de rien, sauf de l’aura incroyable que…


Aerobuzz – 12 Février 2019 : Article Gil ROY

Il y a 40 ans, nous avons fait l’erreur de penser que les automatismes et les procédures allaient résoudre tous les problèmes En recevant la Grande médaille de l’Aéro-club de France, Jean Pinet, le pilote d’essais qui fit franchir le mur du son pour la première fois à Concorde (1er octobre 1969), a délivré un discours sur l’évolution du métier de pilote de l’aviation de transport d’une incroyable lucidité. « Nous sommes quelques-uns à nous inquiéter de l’évolution du métier de pilote de l’aviation de transport », a déclaré Jean Pinet, en ouverture de son discours de remerciement, prenant à contrepied les…


1969, il y a 50 ans : Année faste pour l’aéronautique et le spatial

1969 Restera une année de référence pour la recherche et l’aboutissement dans le domaine aéronautique et spatial Petit retour en arrière : 15 février 1969 : 1er vol du Boeing 747 ! Le plus grand avion commercial ! 2 Mars 1969 : 1er vol du Concorde F-WTSS ! L’avion de transport supersonique ! 16 juillet 1969 : Mission Apollo 11 ! Un homme marche sur la Lune ! La France et l’Allemagne signent au Salon du Bourget de 1969 un accord de coopération pour le biréacteur ”A300B » de 226 places Air & Cosmos publiera un numéro spécial ”50 Ans d’AIRBUS”


Rétrospective : Cité des Télécoms ; A la conquête de la LUNE

UN OBJECTIF JUGÉ SURRÉALISTE… Lors des années 1960, la course à l’espace fait rage et les États-Unis veulent frapper un grand coup après l’envoi du premier homme dans l’espace par les Soviétiques en 1961. John Fitzgerald Kennedy lance donc le programme Apollo avec un objectif très clair, mais jugé irréalisable et incertain pour l’époque : envoyer un homme sur la Lune avant l’arrivée de la Saint-Sylvestre 1969. …QUI A FAIT FAIRE UN PAS DE GÉANT À L’HUMANITÉ S’en suivent alors de nombreuses missions, habitées ou non, pour permettre l’atteinte de ce fameux objectif de poser un pied humain sur la…


Rétrospective : Air & Cosmos – 8 Mars 1969 ; Spécial premier vol de Concorde

Concorde : ”La machine vole, et elle vole bien », Article de Jacques MORISSET Extrait : Le premier vol de Concorde aura été un évènement international : plus de 400 journalistes, les chaînes de radio et de télévision, avaient suivi heure par heure un compte à rebours qui s’éternisait. Lorsque ce dimanche 2 mars, à 15h38, André Turcat lâcha les freins de l’avion, des millions de français et de britanniques attendaient avec impatiente un décollage qui les surprit quand même un peu : sur les écrans de télévision, en effet, et la déformation due aux téléobjectifs aidant, Concorde sembla se cabrer…


Rétrospective : Air & Cosmos 15 Février 1969 ; Le premier vol du Boeing 747

Depuis 1963, Air & Cosmos vous fait vivre l’actualité aéronautique et spatiale. Plonger dans nos archives. Cette semaine, retour cinquante ans en arrière. Le plus gros avion commercial au monde, en cette année 1969, est le Boeing 747, qui effectue son premier vol le 9 février. Des esprits chagrins ne manqueront pas de faire observer qu’il s’est déroulé avec un retard de plus de cinq semaines par rapport aux prévisions initiales, note Jean de Galard, qui souligne que sur l’ensemble du déroulement du programme, un tel retard n’apporte pas de grands changements, d’autant plus que le mauvais temps et le…


Air Journal : Boeing investit dans le supersonique

Boeing va soutenir le développement du projet AS2Aerion, pionnière sur le marché des avions supersoniques de nouvelle génération. Dans le cadre du partenariat annoncé le 5 février 2019, Boeing devient la dernière et plus importante société à investir dans Aerion, dont l’avion supersonique de 12 places est censé décoller en juin 2023 – vingt ans après l’arrêt des vols du Concorde. L’avionneur américain a significativement investi pour accélérer le développement technologique et la conception de l’avion, ainsi que pour ouvrir le transport aérien supersonique à de nouveaux marchés, sans plus de détail. Boeing mettra des ressources technologiques, de fabrication et…