Catégorie : Echos Sud Aviation

ECHOS Sud Aviation – Mai 1967

D’importantes visites se sont déroulées durant le mois de mars et avril dans les usines de Sud Aviation de Toulouse : Le 14 mars un Viscount arrivait devant le hangar de piste de Saint Martin ayant à son bord des personnalités de la Compagnie BOAC : M. Kath Granville, Vice-Président, accompagné de MM. Stainton, Abel Walton, Bray et Glover, Directeurs de la Compagnie britannique. M. Swmitterman, Conseiller Général d’Angleterre à Bordeaux, MM. Dorizon, Attaché Commercial et Hartland, Chargé de Presse à l’Information, s’étaient joints à la visite. M. Dufour accueilli nos hôtes à leur arrivée et leur fit un exposé…


ECHOS Sud Aviation – Mars 1967

Les 25 et 26 janvier ont été reçus à Toulouse les principaux dirigeants de la Compagnie Pan American World Airways. Cette délégation conduite par M. Najeed E. Halaby, Senior Vice-Président de Pan American qu’accompagnaient entre autre MM. S. Kuter et H. Blackwell, put s’informer sur place de l’état du programme Concorde. Il convient de rappeler que Pan American fut aux Etats-Unis la première Compagnie à commander Concorde, et qu’elle doit recevoir le premier de ses appareils immédiatement après Air France. Du 31 janvier au 3 février inclus s’est tenu une réunion des Directeurs des Relations Publiques des Compagnies clientes de…


ECHOS Sud Aviation – Février 1967 : Préfiguration de CONCORDE (version présérie) en vol supersonique

– Un groupe de parlementaires anglais a rendu visite aux Usines Sud Aviation de Toulouse, le 9 janvier dernier. Cette délégation était conduite par Mr John Rankin, Président du Groupe Aéronautique du Labour Party, et comprenait onze autres parlementaires travaillistes également spécialisés dans les problèmes aéronautiques. Accompagnés de Mr Charles Gardner, Directeur des Relations Publiques de la BAC, et accueillies par M. Gautier, ces personnalités devaient se montrer très intéressées par l’état d’avancement des travaux. Concorde constitue un départ et il s’agit là d’un magnifique départ : « Je regarde Concorde comme le précurseur d’un nouvel état d’esprit en Europe” ….


ECHOS Sud-Aviation – Janvier 1967

Dans le cadre des accords gouvernementaux Franco-Britanniques (22 novembre 1962), Sud Aviation compère avec la BAC à la réalisation de l’avion de transport civil supersonique Concorde dont le premier vol est prévue à Toulouse le 28 février 1968. Situation et moyens Les trois Usines de Toulouse représentent une superficie totale de 825.000 m2 comprenant 148.000 m2 de surface couverte au sol. Le parc de machines-outils est de l’ordre de 2400 machines et un effectif de 7000 personnes environ y travaille. A – L’Usine de Saint-Eloi, en ville, est divisée en grands groupes d’ateliers : – Les Ateliers de montage des…


ECHOS Sud Aviation – Décembre 1966

C’est dans nos usines de Toulouse, après Filton et Villaroche, que s’est terminé le colloque sur Concorde, organisé, du 31 octobre au 9 novembre, par les sociétés Bristol Siddeley Engines Limited et la SNECMA, en ce qui concerne les réacteurs et par les sociétés Sud-Aviation et British Aircraft Corporation, maitres d’oeuvre de Concorde, en ce qui concerne les systèmes Ce colloque avait réuni des spécialistes des constructeurs, soixante-dix techniciens appartenant aux compagnies actuellement clientes de Concorde. Au cours de la séance de clôturé du colloque « CONCORDE”, le Général André Puget, Président Directeur Général de notre Société, a notamment déclaré :…


ECHOS Sud Aviation – Novembre 1966

Une exposition aéronautique a lieu à Tokyo du 29 septembre au 9 octobre. La délégation française présentait divers matériels. On remarquait pour Sud Aviation, les maquettes de Caravelle, de Concorde et de la gamme complète des Hélicoptères. Comme le montre la photo ci-dessous, le tronçon de cabine de Concorde a été reçu à l’Usine de Toulouse et placé sur le bâti de jonctionnement général. Ainsi le fuselage de Concorde a pris sa forme définitive, à l’exclusion du nez basculant  


ECHOS Sud Aviation – Octobre 1966

Les premiers essais en vol du turboréacteur Olympus 593 B destiné au Concorde ont eu lieu le 10 septembre ; le banc d’essais utilisé était un bombardier “ Vulcan” MK 2 de la RAF, transformé pour la circonstance par Bristol Siddeley Engines. C’est le groupe réacteur complet (entrée d’air, ensemble compresseur/turbine, tuyère d’éjection) qui a été installé à bord du bombardier sous la soute à bombes. Le reste de l’espace disponible dans cette soute a permis le montage de deux réservoirs de carburant et d’une installation de contrôle ; le circuit d’alimentation de l’Olympus est complètement séparé de celui des…


ECHOS Sud Aviation – Août-Septembre 1966

La partie centrale du fuselage du prototype 001 de Concorde vient d’être transportée depuis son hall de montage à St Martin du Touch, jusqu’à l’usine de Toulouse-Blagnac où se trouve le bâti principal de montage qui permettra de réunir les éléments construits par Sud Aviation et par la British Aircraft Corporation. Le tronçon 12 du prototype 001 de Concorde construit à Marignane, a été livré à Toulouse le 18 août. Il a pris sa place sur le poste 30 dans l’atelier de Blagnac où s’effectue le jonctionnement général. Rappelons que le premier vol de l’appareil est prévu pour février 1968…


ECHOS Sud Aviation – Avril 1966 : Concorde est devenu une réalité.

Devant plus de cent journalistes spécialisés (anglais et français) s’est déroulée récemment à Toulouse une spectaculaire démonstration prouvant que Concorde est devenu une réalité. C’est en effet le 4 mars dernier qu’un convoi exceptionnel particulièrement important a traversé la ville de Toulouse. Des ateliers de Sud Aviation Blagnac où il a été assemblé, un tronçon central du fuselage et des ailes de Concorde à été transféré à l’Ecole Vétérinaire, d’où il est reparti le lendemain pour être mis en place dans les nouvelles installations d’essais de l’Etablissement Aéronautique de Toulouse à Pont de l’Hers. Cet ensemble, qui porte la désignation…